Gestion de conflit entre frère et sœur

Vous avez été plusieurs à nous faire part de l’augmentation de conflits au sein de la fratrie depuis le confinement. Nous allons donc vous présenter quelques petits outils pour gérer les disputes.

D’abord on se calme !

Voici un premier outil qui propose quatre étapes pour retrouver un état de calme. Et oui, lorsque nous sommes énervés il nous est impossible de résoudre correctement un conflit.

Pour les plus jeunes, le temps d’observation peut être adapté à l’aide d’un imagier des émotions par exemple et d’une roue à choix limités :

Maintenant qu’on est calme on en parle !

Pour en discuter sereinement et sans blesser l’autre, nous vous proposons d’utiliser la technique de la communication non violente :

Voici les étapes :
1) Décrire la situation (quand tu fais ça …)
2) Je me sens (… émotion ou sentiment)
3) Parce que j’ai besoin de (… besoin non satisfait qui se cache derrière le sentiment)
4) J’aimerais que la prochaine ça se passe autrement (… proposer une autre façon de faire ou y réfléchir ensemble).

Finissons par un plein du réservoir affectif !

Nous vous proposons le tigre câlin pour reprendre confiance. Vous trouverez la vidéo de Maeliss en cliquant sur le lien ici.

A bientôt 🙂

Petite fête de Pâques

Un joli panier à œufs

De quoi avez-vous besoin ?
-Un ballon de baudruche
-De la laine ou de la ficelle
-Un gros pinceau
-De la colle
-De la laque (facultatif)
-Des ciseaux

Image prise du site Pinterest https://www.pinterest.de/pin/559079741229051111/

Les étapes
-Gonfler un ballon de baudruche
-Recouvrir le ballon de laine ou ficelle
-Avec le gros pinceau, appliquer de la colle sur l’ensemble de la laine
-Laisser sécher quelque heures puis percer le ballon afin qu’il se dégonfle
-Facultatif : appliquer de la laque sur l’ensemble du ballon pour le solidifier
-Découper une ouverture

Cuisiner des œufs en chocolat

De quoi avez-vous besoin ?
-Nécessaire pour faire un bain-marie
-Un couteau à bout pointu
-Un bol pour y vider les œufs
-Des œufs
-Du chocolat
-Une seringue

Les étapes
-Au bain-marie, faire fondre le chocolat
-Pendant ce temps, percer un trou de part et d’autre de l’œuf pour pouvoir le vider en soufflant dans un des deux trous.
-A l’aide d’une seringue, aspirer le chocolat fondu et l’insérer dans l’œuf.
-Mettre au frigo (idéalement la veille) avant de casser la coquille.

Une chasse au trésor un peu différente

De quoi avez-vous besoin ?
-Des petits œufs en plastique qui s’ouvrent (style Kinder surprise)
-Des énigmes, des challenges, des bons cadeaux et des morceaux de cartes au trésor à insérer dans les différents œufs
-Une carte au trésor découpé en 4 morceaux
-Un trésor avec un contenu à votre choix

Le principe du jeu
-L’enfant part à la chasse aux œufs. Certains œufs contiennent des challenges à relever (ex: courir jusqu’au fond du jardin en moins de 15 secondes, marcher d’une chaise à l’autre avec une cuillère en bouche sur laquelle est posé un œuf à ne pas faire tomber, …), d’autres proposent des énigmes à élucider (ex: j’ai deux grandes oreilles et j’aime les carottes qui suis-je ? …), certains œufs offriront à l’enfant un morceau de carte pour pouvoir retrouver le trésor. Aussi il y aura des œufs proposant des bons cadeaux (ex: bon pour un massage, bon pour faire les fous dans le salon, …).
-Lorsque l’enfant aura assemblé les morceaux de carte, il partira alors en quête du trésor. Selon les familles, le trésor sera rempli d’œufs en chocolat ou de nouveaux jouets.

Un lancé de couleurs

De quoi avez-vous besoin ?
-Des œufs avec la boîte
-Un couteau à pointe
-Un bol
-De la peinture liquide (dans laquelle on peut ajouter un peu d’eau)
-De la colle (idéalement pistolet à colle)
-Un support de peinture (une toile, une grande feuille, un carton …)

Les étapes :
1) Laver les œufs (car on va poser notre bouche dessus) et percer deux trous de part et d’autre des œufs
2) Souffler pour faire sortir l’œuf puis rincer
3) Fermer un des petits trous avec de la colle chaude
4) Remplir les œufs avec de la peinture
5) Fermer le 2ème trou avec de la colle chaude (si on ne compte pas jeter les œufs directement car la peinture sècherait bien sûr)

Conseil : Pour les plus petits qui ne savent pas encore lancer, ils peuvent faire tomber les œufs à la vertical. Attention pour les lancés en mode fléchette par les plus grands ! Prévoyez une bâche en-dessous sur laquelle les coquilles d’œufs pourront tomber après l’impact sur la toile.

Une petite pensée à ceux qu’on aime

De quoi avez-vous besoin ?
-Un feuille A4 pliée en forme de carte avec sur la face avant une ouverture en forme d’oeuf
-Des morceaux de papier de couleur
-De la colle

Les étapes
-L’enfant colle les morceaux de papier de couleur sur le côté droit de l’intérieur de la feuille A4
-Demander à l’enfant de réfléchir à une personne à laquelle il tient et ce qu’il aimerait lui dire (le parent rédige le petit message de l’enfant au dos de la carte).
-Déposer la carte dans la boîte aux lettres de la personne destinataire.

Bon amusement 🙂

Tuto ardoise magique

Nous avons testé pour vous l’ardoise magique :).

Ce dont vous avez besoin
-Demi feuille A4 blanche
-Fluos de différentes couleurs
-Pochette en plastique de bonne qualité
-Colle blanche
-Peinture acrylique bleu
-Petit pot et ustensile pour mélanger
-Ciseaux
-Scotch solide (style duke tape) et scotch simple
Gabarit de Barbapapa (cliquez dessus)
-Feuille A4 bleu (papier cartonné ou papier mousse)
-2 feuilles A4 blanches ou de couleur (de préférence cartonnées)
-Des yeux mobiles (facultatif)

Étapes de la création

1) Colorier la demi feuille à l’aide de fluos en faisant plusieurs carrés de différentes couleurs.
2) Découper la feuille (taille du ventre de Barbapapa) et la coller sur une feuille A4.
3) Reproduire le gabarit sur une feuille de couleur et découper.
4) Découper une pochette plastique (environ 15cm x 15cm) en partant du côté inférieur fermé et du côté de la bande perforée.
5) Renforcer les côtés par du scotch solide.
6) Mélanger l’équivalent de 3 cuillères à soupe de peinture avec la même quantité de colle liquide.
7) Insérer la peinture dans la pochette, l’étaler à l’aide des doigts puis fermer le dernier côté avec du scotch solide.
8) Coller la pochette à l’aide de simple scotch au-dessus du carré de fluos
9) Sur la dernière feuille, dessiner et découper le ventre du Barbapapa (vérifier bien avant que l’ouverture sera à la même hauteur que la pochette de peinture collée sur l’autre feuille).
10) Coller cette feuille par dessus celle où se trouve déjà la pochette.
11) Coller le gabarit de Barbapapa par dessus.
12) Customiser votre ardoise magique (avec des bras, des yeux mobiles, …).

Ensuite avec un coton-tige (mais ça marche aussi avec les doigts), il suffit de tracer dans le ventre de barbapapa pour voir les couleurs apparaître. Un super ludique pour dessiner, tracer des formes, apprendre les lettres de son prénom …

Montessori – Langage

Dans la pédagogie Montessori, les cartes de nomenclature sont des outils très utilisés. Ces outils regroupent une série d’images autour d’un thème dont le but d’enrichir le vocabulaire de l’enfant. Elles permettent aux petits de passer de la réalité à l’abstraction mais aussi de jouer à différents petits jeux. Ces cartes sont présentées dans un format assez grand pour que l’enfant puisse les manipuler avec plus de facilité et les images sont réelles (pas de dessins) et sont à privilégier sur fond blanc pour mieux repérer l’élément ciblé.

Les cartes de nomenclature pour les moins de 3 ans

Pour les plus petits, les cartes ne comportent pas de texte et seront utilisés avec les plus petits.

Avant de présenter les cartes à votre enfant, vous le lui présentez une corbeille comprenant 4 à 5 objets (par exemple les fruits). Ensuite, vous sortez un fruit de la corbeille pour le présenter à votre enfant en le nommant (un fruit à la fois).

Ma banane est un peu fatiguée mais c’était ma dernière sous la main 😉

Une fois que votre enfant a bien acquis le vocabulaire des fruits, vous pouvez lui proposer un exercice d’association. Sur un tapis (ou une table), vous disposez sur le haut les cartes de fruits de gauche à droite et vous placer la corbeille de fruits à proximité du tapis. Ensuite, inviter votre enfant à placer le fruit sur l’image représentant le fruit en question.

Vous pouvez imprimer une série de cartes en deux exemplaires pour proposer un dernier exercice à votre enfant. Sur un tapis, vous disposer la première série de cartes et donner la seconde série de cartes à votre enfant. Le principe est celui de la mise en paire. Demander à votre enfant de placer les cartes correspondantes à côté de celles déjà positionnées sur le tapis.

Les cartes de nomenclature pour les 3 à 6 ans

Dès l’âge de 3 ans, les cartes peuvent être associées à un mot et seront utilisées pour introduire la lecture (toujours une série de 5 images autour d’un même thème).

Vous pouvez disposer une corbeille d’objets réels et une série de cartes renseignées (c’est-à-dire avec le texte) avant de demander à votre enfant d’associer l’objet à la carte.

Autre petit exercice de mise en paire avec une première série d’images non renseignées et une seconde série où le mot de chaque objet est noté. Placer sur un tapis, les cartes non renseignées et donner les cartes avec texte à votre enfant. Ensuite, demander lui d’associer les paires.

Pour les plus grands qui maîtrisent ces exercices, vous pouvez proposer un exercice un peu plus difficile en plusieurs étapes. Première étape, vous disposez sur un tapis une série de 5 cartes non renseignées puis vous placer dans une première corbeille les cartes renseignées et dans une seconde corbeille les étiquettes mots. Deuxième étape, demandez à votre enfant d’associer les cartes renseignées aux cartes non renseignées correspondantes. Troisième étape, montrez lui la corbeille des étiquettes mots et expliquez lui que ces mots sont ceux qu’on retrouve sous chacune des images de la deuxième colonne. Ensuite, inviter votre enfant à retrouver les étiquettes mots de chaque carte.

Les cartes de nomenclatures proposent une variété d’exercices au fur et à mesure que l’enfant grandit. Chaque exercice introduit d’une certaine manière le suivant. Prenez bien votre temps à chaque étape et n’introduisez pas trop vite l’exercice suivant au risque que votre enfant se retrouve en difficultés.

Sur internet, vous pouvez trouver un tas de cartes de nomenclature. Pour faciliter vos recherches voici quelques fichiers de cartes de nomenclatures et liens vers un site que nous vous conseillons :
Cartes nomenclatures sur les fruits
Cartes nomenclatures sur la forêt
Cartes nomenclatures sur les animaux marins
Cabane Montessori qui propose différentes finitions (cartes non renseignées)
Cabane Montessori (cartes rensignées)

A bientôt 🙂

Comment expliquer le virus et le lavage des mains aux enfants ?

Pour les enfants ce n’est pas simple de comprendre pourquoi nous devons rester autant que possible à la maison. Du côté des parents ce n’est pas simple non plus de trouver les bons mots pour expliquer aux enfants et ce sans transmettre sa propre anxiété.

Comment expliquer le virus aux jeunes enfants ?

Évaluer les connaissances et l’état de votre enfant
-Attendre que la discussion vienne de votre enfant c’est-à-dire à un moment où votre enfant est en demande d’informations.
-Poser des questions ouvertes pour savoir ce qu’il connait du virus.
-Montrer une écoute empathique surtout si votre enfant vous partage ses inquiétudes. Ni minimisez pas ses craintes, dîtes-lui que c’est normal de s’inquiéter et qu’il peut vous en parler quand il en ressent le besoin.

Expliquer la situation à l’enfant
-L’idée ici est de permettre à l’enfant de comprendre tout en le protégeant du stress.
-Privilégier un vocabulaire accessible selon l’âge de l’enfant.
-Répondre uniquement aux questions du moment de votre enfant c’est-à-dire que nous allons éviter d’expliquer plus que ce que notre enfant nous en demande.
-Rassurer votre enfant en lui expliquant que beaucoup de médecins cherchent un traitement pour nous protéger mais que lui aussi il peut se protéger du virus à travers des gestes simples (se laver régulièrement les mains, rester autant que possible à la maison, tousser dans le coude, jeter son mouchoir, …). N’hésiter pas à amener un côté un peu ludique aux mesures de précaution (rendez-vous au point suivant).
-Avant de passer à autre chose, assurez vous que votre enfant n’ait pas d’autres questions.

Comprendre le lavage des mains et le rendre ludique

Comprendre l’importance du lavage des mains
Voici une vidéo qui aborde les microbes et le lavage des mains pour les plus petits (cliquez sur la phrase pour ouvrir la vidéo). Une autre vidéo ludique propose d’utiliser de la peinture en guise de savon pour visualiser les gestes à reproduire pour bien se laver les mains. Et pourquoi pas reproduire ces activités avec votre enfant ?

Quelques outils pour un lavage des mains ludiques
Pour que le lavage des mains soit suffisamment long c’est de chanter la comptine « une souris verte » durant le lavage des mains.
Pour amener un peu de ludique au lavage des mains voici une comptine et une affiche des gestes.

Enfants stressés … que faire ?

De manière générale, les jeunes enfants ne semblent pas stressés par ce virus. C’est quelque chose d’abstrait pour eux. Toutefois, les enfants ressentent les émotions de leurs parents. Aussi, ils peuvent avoir entendu des informations à la télé ou au cours d’une discussion entre adultes. La situation spéciale dans laquelle nous nous trouvons et l’anxiété ambiante qui peut s’installer amènent certains enfants à stresser.

Comment savoir si votre enfant stress ?
Voici quelques manifestations réactionnelles face au stress :
-Des pleurs ou une irritabilité excessifs chez les jeunes enfants.
-Le retour du pipi au lit.
-De la tristesse.
-Des difficultés d’attention et de concentration.
-Un évitement des activités qui jusque-là leur faisaient plaisir
-Des douleurs corporelles inexpliquées.
-Un comportement inhabituel chez votre enfant.

Comment aider son enfant face au stress ?
-Expliquer le coronavirus avec des mots accessibles pour son âge.
-Valider les émotions de votre enfant en vous montrant compréhensif et à l’écoute.
-Rassurer votre enfant en lui expliquant par exemple qu’à la maison vous êtes plus en sécurité, qu’en se lavant les mains on se protège du virus …
-Maintenir un cadre rassurant pour votre enfant c’est-à-dire un cadre qu’il connait bien (rituel de coucher, contacts vidéo avec la famille et pourquoi pas les copains de classe, …).
-Limiter l’exposition de votre enfant au journal télévisé et autres sources d’informations sur la pandémie. Les jeunes enfants de moins de 6 ans pourraient être choqués par certaines images ou par certaines informations.
-N’oublions pas que l’exemple c’est nous. Si vous stressez, essayer différents exercices pour évacuer votre stress (respiration, yoga, une bonne douche, activités qui ont pour habitude de vous détendre, parler de vos craintes à des membres de votre entourage, …) pour préserver votre enfant mais aussi vous-même ;).
-Proposer à votre enfant de jouer ou de partager ensemble un moment de détente.

Un bain haut en couleurs !

Pour ceux qui nous connaissent bien, il n’est pas nécessaire de vous dire à quel point l’équipe de La Bulle d’Air a une sacrée âme d’enfant et une créativité débordante. Nous avons testé quelques activités bien sympas et nous avons adooooré ! Bon ok c’est pour les enfants mais ça ne nous a pas empêché de bien nous amuser. Prêt pour un bain haut en couleurs ?

Avertissement pour les parents un peu effrayés par notre super idée -> Après l’activité, un petit coup d’eau sur les parois et tout disparait.

Le savon pâte à modeler

De quoi avez-vous besoin ?
-1 tasse de fécules de maïs
-1 tasse de savon liquide (transparent c’est mieux)
-1 cuillère à soupe d’huile d’olive
-Saladier et une cuillère pour mélanger
-Colorant alimentaire
-Gants en plastiques (si vous avez)
-Film alimentaire ou bocaux en verre (pour la conservation)

  • 1) Voici le matériel !
    2) Dans le saladier, verser la fécule de maïs
    3) Ajouter le savon petit à petit car peut-être que vous n’aurez pas besoin d’une tasse entière.
    4) Ajouter une cuillère à soupe d’huile d’olive et mélanger de nouveau
    5) Malaxer pour former une pâte assez ferme (elle doit avoir la même fermeté qu’une pâte à modeler classique). Si elle est trop liquide, ajoutez de la fécule de maïs, si au contraire elle est trop épaisse ou si elle s’effrite, ajoutez du savon.
    6) Faire un petit volcan et ajouter du colorant alimentaire. Si vous avez des gants, je vous conseille de les enfiler pour éviter la coloration sur vos doigts. Malaxer pour que la couleur doit uniforme.
    7) Et voilà les boules de pâte à modeler. Pour éviter qu’elles ne s’assèchent, vous pouvez les conserver quelques jours dans un bocal en verre ou un film alimentaire.
    8 et 9) Au fur et à mesure la pâte à modeler redevient savon et colore le bain. Amusement garanti ! Une fois le bain terminé, il suffit de rincer la baignoire et tout disparait 🙂

La peinture de bain

De quoi avez-vous besoin ?
-1/2 tasse de savon liquide transparent
-1/2 tasse de fécule de maïs
-Un peu d’eau
-Du colorant alimentaire
-Un bol
-Un bac à glaçons pour présenter la peinture et un pinceau

Comment faire ?
-Mélanger tous les ingrédients jusqu’à ce que vous obtenez une texture bien lisse (la peinture doit coller sur le pinceau).
-Si la peinture est trop liquide, vous pouvez ajouter un peu de fécule de maïs. Un peu plus épaisse, la peinture s’étend mieux sur la céramique.
-Et voilà c’est parti pour peindre les carrelages de la douche, les parois du bain mais aussi se peindre le corps.

A très vite pour deux nouvelles activités de bain 🙂

Hey ! Hey ! Bon amusement

Montessori – Quelques plateaux de motricité fine

Activité encastrement « Boîte à CD »

Activité encastrement « Les petites pailles »

1) Percer un trou dans le bouchon de la petite bouteille
2) Couper les pailles en plusieurs morceaux

Activité encastrement « La boîte à haricots »

Activité enfilage « Élastiques »

Activité enfilage « Pâtes »

Toutes nos excuses pour les pâtes un peu (trop) grosses … Nous n’avions que ça sous la main.
N’hésitez pas à utiliser des macaroni ;).

Activité « Les pinces à linge »

Une activité qui peut se faire avec un bac à glaçons ou bien une boîte à œufs. Dans la boîte à œufs, vous pouvez colorier les fonds aux couleurs des boules (ou faire plusieurs petites fiches sur le côté pour changer de temps en temps) et demander à votre enfant de placer la boule à la bonne place.

A vous de jouer 🙂

Une Bulle d’Air à la maison !

La Bulle d’Air est un espace de rencontres, d’éveil, de liens et de soutiens. En cette période si particulière, nous souhaitons d’autant plus apporter notre soutien pour les familles de jeunes enfants.

En attendant de pouvoir de nouveau partager de chouettes moments en votre compagnie, nous avons créé un nouvel onglet sur notre site internet. Vous y trouverez des articles et des idées d’activités variées à partager avec votre enfant.

Toute l’équipe de La Bulle d’Air vous souhaite de passer de beaux moments en famille !

Espace pour les parents

Articles
Répertoire d’activités variées à faire à la maison
Le portage … outil pour concilier télétravail et garde des enfants
Parler du virus aux enfants : Explications, lavage des mains ludique et évaluer le stress chez l’enfant.
Épuisement parental et confinement, ne restez pas seul !
Outils pour gérer les conflits entre enfants (mais pas que !)
Conseils pour les couples durant le confinement

Activités pour les petits

Par la Bulle d’Air
Activités Montessori 1 à 2 ans – Plateaux de motricité fine
Activités Montessori – Langage 1-3 ans et introduction à la lecture 3-6 ans
Un bain haut en couleurs !
Création d’une ardoise magique
Petite fête de Pâques
Toutes nos vidéos « La pause psychomot' » (séances de psychomotricité)
Nos vidéos de petits jeux enfant-parent

A très vite pour de nouvelles aventures !!!

Le portage … Outil pour concilier télétravail et garde des enfants

Avec les circonstances actuelles, vous êtes nombreux à rester à la maison. Pour certains cela rime avec vacances pour d’autres cela s’apparente davantage à un parcours du combattant. Pas simple de rester confiner, garder ses enfants tout en faisant du télétravail, faire l’école à la maison, répondre aux sollicitations des enfants, …

Si vous êtes parents de jeunes enfants, vous pouvez opter pour le portage. Le portage peut se pratiquer dès la naissance mais aussi jusqu’aux 4 ans de l’enfant avec certains systèmes. Le portage vous permet de rester actif et disponible tout en répondant aux besoins de contact de vos petits bouts de choux.

Quelques règles et conseils de sécurité

Pour les nouveau-nés de moins de 4 mois, le portage se fera en ventral pour ne pas forcer l’écart naturel des hanches de votre bébé. Ce portage peut se faire en écharpe élasthanne, en sling ou en écharpe tissée. Voici des tutos de l’Académie du portage :
Portage avec écharpe élasthanne
Portage avec écharpe tissée

Pour les plus grands enfants, le portage peut se faire en dorsal. Vous pouvez porter à l’aide de plusieurs systèmes (écharpe tissée, mei-tai, préformé). Si vous n’avez jamais pratiqué le portage en dorsal, n’hésitez pas à faire la mise au dos avec l’aide d’une autre personne :
Portage en tissée
Portage avec système mei-tai

Comment savoir si mon enfant est installé de manière sécure ?
-La tension du tissus est ajustée (le tissus ne comprime pas mais ne baille pas non plus)
-Votre enfant est soutenu en assise profonde et assis sur une épaisseur de tissus (le surplus de tissus)

-La conne vertébrale est en position enroulée (bas du dos arrondi)
-L’écart naturel des hanches est respecté
-Les genoux sont regroupés et le surplus de tissus arrive au creux des genoux
-Votre enfant est à hauteur de bisous (placé ni trop haut, ni trop bas)
-Le visage de votre enfant est toujours bien visible
-Les voix respiratoires sont dégagées (nez et bouche)
-Les pieds ne sont pas recouverts

Si vous souhaitez pratiquer le portage mais que vous avez des questions ou que vous souhaitez un accompagnement par vidéoconférence, n’hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un grand plaisir de vous guider.

Prenez soin de vous et bon courage pour les semaines à venir.

A bientôt 🙂

Confinement – Que faire avec son enfant ?

Suite aux mesures prises par le conseil national de sécurité, la Bulle d’Air est actuellement fermée.

La Bulle d’Air est fermée mais nous tenons (comme nous pouvons) à poursuivre nos missions de soutien au développement des jeunes enfants et à la parentalité …

Comment occuper son enfant dans ces circonstances ?

Un des premiers conseils serait de maintenir autant que possible le rythme de votre enfant. On évitera donc de décaler l’heure du couché.

Pour rappel, il ne nous est pas interdit de sortir de la maison. Avec l’arrivée des premiers jours ensoleillés c’est l’idéal pour prendre un peu l’air tous les jours et en profiter pour se dépenser (jeux à la plaine, promenade en forêt, balade à vélo, …).
Et s’il pleut ? Et oui, nous sommes en Belgique alors il faut un plan B. Voici une liste non exhaustive d’idées d’activités à partager avec son enfant.

A la maison, nous pouvons aussi nous dépenser :
Parcours de gym avec quelques chaises à traverser, des coussins pour faire des cumulets, la table basse pour ramper en dessous, une pelote de laine pour faire le jeu de la toile d’araignée à enjamber, … Vous pouvez trouver plusieurs idées sur internet.
Séance de gym sans matériel dans laquelle on commence par un petit échauffement, on poursuit avec quelques exercices (sauter sur place, traverser à cloche-pied, se déplacer comme une grenouille, …) et on termine par un petit temps de retour au calme avec les étirements.

Que pouvons-nous proposer d’autres à notre enfant ?
-Lire ou inventer une histoire, créer des marionnettes avec les chaussettes solitaires, …
-Chanter ou inventer une comptine, mettre de la musique et inventer une choré dans le salon, …
Cuisiner un bon goûter
-Faire un bricolage (dessin, peinture, pâte à modeler, pâte à sel, découpage/collage avec des magazines, …). Si vous n’avez pas de peinture ou de pâte à modeler, vous pouvez trouver plusieurs recettes sur internet pour en fabriquer vous-même.
Jeux de sociétés
Petits jeux (mimes, kimivue, bataille de pouces, cache-cache …) sans compter les jeux libres incontournables (voitures, poupée, dinette, …).
Bacs sensoriels où les enfants pourront transvaser d’un pot à l’autre, expérimenter des textures, …
-On improvise un camping dans le salon ou dans le chambre de votre enfant. On met le matelas au sol et on crée un toit à l’aide de draps.
-C’est bientôt le ménage du printemps alors pourquoi ne pas profiter pour organiser des temps de ménage collectif. Selon l’âge des enfants, certaines tâches peuvent leur être confiées.

Si votre enfant vous demande pour jouer avec lui, n’hésitez pas à lui demander ce à quoi il aimerait jouer. Les enfants sont une source d’imagination incroyable et seront ravis de vous partager leurs idées.

Et les écrans dans tout ça ?
Pour les enfants de moins de 3 ans, il est conseillé de ne pas les exposer aux écrans. Les enfants de 3 à 6 ans peuvent utiliser les écrans maximum 1h par jour à conditions que les enfants ne restent pas seuls devant les écrans et que les programmes (TV ou jeux) soient adaptés à leur âge.
Si votre enfant utilise le smartphone ou la tablette, il existe des sites de référence pour choisir des applications ludiques et adaptées à l’âge des enfants, par exemple :
https://app-enfant.fr/applications/categorie/des-3-ans/
N’oublions pas que les smartphones sont avant tout des téléphones … Prenons le temps d’appeler nos aînés, de prendre de leurs nouvelles, de partager nos meilleurs moments de la journée, …

Et si mon enfant s’ennuie ?
Lorsqu’un enfant s’ennuie, il apprend à se tenir occupé, il découvre aussi ce qu’il peut bien faire et ce qu’il aime faire. En même temps, leur créativité et leur imagination sont stimulées. L’ennui n’est donc pas à bannir à tout prix.

Du côté des parents :
N’oubliez pas de vous octroyez des petits temps de pause pour vous ressourcer durant la journée. Comment ? Ça peut être lire un livre, faire quelques exercices de yoga, prendre une douche, aller faire quelques courses sans les enfants (et oui, même s’il n’y a plus grand chose dans les magasins, ça reste une bonne excuse d’échappatoire ;)), …

Si vous avez d’autres idées d’activités, n’hésitez pas à les partager en commentaire pour d’autres parents.

En attendant, prenez soin de vous et soin des autres.

A très bientôt 🙂