L’ennui, une source d’apprentissages

Nous vivons dans une société du « faire » et nous sommes constamment en mouvement. Face au vide d’activités, nous pouvons nous sentir frustré voire même angoissé. Et pourtant, l’ennui a de nombreuses vertus pour l’enfant.

Les bienfaits de l’ennui

Favoriser l’observation
Face à l’ennui, l’enfant apprend à regarder et écouter ce qu’il l’entoure et à écouter. Il développe sa capacité d’attention, son sens de l’observation et son niveau de compréhension du monde.

Stimuler la créativité
Lorsqu’il s’ennuie, l’enfant doit réfléchir à ce qu’il pourrait bien faire. En cherchant une activité ou un jeu, l’enfant apprend à mobiliser ses propres ressources. Il va donc puiser dans son imagination et développer sa créativité. C’est un premier pas vers l’autonomie.

Rendre autonome
Quand l’enfant trouve par lui-même une activité à faire, il intègre qu’il est capable de prendre des initiatives et de répondre de lui-même à ses besoins. Cette capacité à se débrouiller seul participe à sa confiance en lui.

Se découvrir
En cherchant une activité à faire, l’enfant se pose la question de ce qui pourrait lui plaire. Alors il se connecte à ses émotions, ses désirs, ses besoins, ses pensées, … Il découvre petit à petit qui il est et ce qu’il apprécie.

Apprivoiser la solitude
Au départ, ce n’est pas toujours simple de se retrouver seul lorsqu’on a l’habitude d’être entouré et diverti. Par la suite, l’enfant découvre qu’en jouant seul, il est maître du jeu. Au fur et à mesure, il apprend que jouer seul est tout aussi appréciable que de jouer avec quelqu’un.

Comment aider mon enfant face à l’ennui ?

Souvent on se demande comment un enfant peut-il s’ennuyer face à autant de jouets et de possibilités de jeux. Un jeune enfant peut se sentir perdu face à un trop large choix de jeux. Il n’a pas encore toutes les capacités nécessaires pour organiser son temps de jeu.

Dans le même sens, l’aménagement de l’espace et la présentation des jouets peut soutenir l’enfant dans sa recherche d’activités. En effet, lorsque les jouets sont visibles, il est plus simple pour l’enfant de se projeter (on en parle ici).

Les cabanes invitent au jeu et à l’imaginaire. Les enfants ne résistent pas à l’envie de s’y installer même si au départ ils ne savent pas trop à quoi y jouer. L’aménagement d’une cabane peut donc aider votre enfant à s’octroyer des moments de solitude dans un cocon qui invite tôt ou tard au jeu.

Lorsque l’enfant s’ennuie et nous sollicite, nous avons pour habitude de lui proposer des activités. Or, pour soutenir notre enfant face à l’ennui, nous pouvons l’accompagner à trouver une activité par lui-même en le questionnant par exemple. A quoi aimerais-tu jouer ? Qu’est-ce que tu as comme jouets ? L’idée est de ne pas répondre trop vite par une proposition d’activité.

L’ennui invite l’enfant à se retrouver avec lui-même et à jouer seul. Certains enfants rencontrent des difficultés à jouer seul. En tant que parent, nous pouvons apprendre à notre enfant à jouer seul (on en parle ici).

Les enfants apprennent plus des comportements des adultes que de leurs discours. Si un enfant a la possibilité de constater que son parent s’accorde lui aussi des moments seul, l’enfant, par observation et imitation, aura plus facile aussi à s’octroyer des temps de solitude.

%d blogueurs aiment cette page :